10 conseils pour vivre comme un Ironman

janvier 17, 2021

entrainement-ironman-triathlon

Les athlètes d'endurance sont un groupe orienté vers un objectif. Plus nous nous impliquons dans notre sport, plus nous aspirons à sortir de notre zone de confort, à tenter d'aller plus loin et plus vite.

Pour les triathlètes, ce désir d'atteindre un but mène souvent à l'inévitable question : "Puis-je faire un IRONMAN ?"


L'entraînement au IRONMAN nécessite un investissement important de ressources. Pour déterminer si c'est le bon moment pour vous, considérez trois facteurs de base :

  • Style de vie
  • Expérience sportive
  • Coûts

Maintenant, nous allons vous partager 10 conseils, appliqués par les professionnels, pour avoir le même rythme de vie que l'un d'eux. 

 

1. Cohérence par rapport à un objectif

Ma devise personnelle. Se réveiller avec une direction et un but à atteindre est la clé pour atteindre un objectif. Ne vous sur-estimer pas, mais ne vous dévaloriser pas non plus. Listez vos objectifs, essayez de faire le point sur la saison à venir en amont.


2. Le repos est votre ami


Il est très facile de se laisser prendre au jeu du "plus c'est mieux", mais le corps ne devient plus fort, plus en forme et plus rapide que lorsqu'on lui permet de récupérer correctement du stress de l'entraînement.

N'ayez pas peur de prendre une journée de repos "actif" ou de repos complet même lorsque vous êtes en pleine forme.


3. Spécificité


Ce n'est pas une utilisation pratique du temps pour pratiquer l'escalade quand un triathlon implique de la natation, du vélo et de la course à pied. Plus vous travaillez à vos sports, plus vous vous améliorez.


4. Courir en forêt, courir tout court


Lorsque vous n'avez pas beaucoup de temps, la course à pied offre le meilleur rapport qualité-prix pour la forme et la dépense d'énergie parmi les trois sports de triathlon.

Alors si vous devez prendre la décision de vous entraîner à l'heure du déjeuner, choisissez la course à pied pour un entraînement le plus efficient possible.


5. Dormez !


Ce n'est pas sorcier, mais un bon sommeil permet de mieux récupérer après l'entraînement. Je vise au moins huit heures de sommeil par nuit. Le sommeil vous manque ? Faites une sieste supplémentaire le week-end.


6. Soulever des poids


Il n'est pas nécessaire d'en faire trop, mais un tronc stable et musclé et des exercices de renforcement créent une excellente base à votre corps pour nager, faire du vélo et courir efficacement et limiter les risques de blessure.

Cela devient de plus en plus important à mesure que notre corps vieillit et que vous visez des chronos compétitifs.

Des exercices d'accroupissement, de soulevé de terre et d'entraînement de proprioception font partie de mes programmes hebdomadaires de renforcement.


7. Consommez beaucoup de légumes

Il existe un tas de produits commercialisés sous le slogan "bon pour la santé", mais il est souvent préférable de faire simple.

Je presse des carottes, du céleri, du concombre, du gingembre et de l'ananas, ce qui donne un seau d'antioxydants, a un effet anti-inflammatoire et aide à une bonne hydratation après l'exercice.

8. Gestion de l'hydratation et des glucides


Quand j'ai une séance plus facile le matin, je ne mange qu'après. Mon but est d'apprendre à mon corps à utiliser les graisses de manière optimale comme combustible et à ne pas dépendre des sucres.

Mais lorsqu'il s'agit de séances difficiles ou de courses, la consommation de glucides rapides et de qualité m'aide à tenir plus longtemps et plus vite.


9. Oui, monsieur. Plus de caféine, s'il vous plaît


Les recherches confirment que la caféine avant et pendant l'exercice d'endurance est bénéfique pour la performance.


10. S'entraîner correctement, manger correctement


Je dois faire la course à la lumière tout en restant fort. Pour y parvenir, il n'y a pas de raccourcis.

Je m'entraîne constamment et j'ai une alimentation saine et équilibrée, avec une bonne variété et des portions raisonnables. Les biscuits sont mon point faible, mais je me dis qu'en m'entraînant autant chaque jour, je mérite une pause...

J'essaie juste de faire une pause juste après l'entraînement pour utiliser les calories supplémentaires pour la récupération du corps.

Alors, êtes-vous prêt à faire un IRONMAN ?

J'espère que cet article vous donnera quelques facteurs utiles à prendre en compte pour prendre votre décision. Bien que les défis puissent être importants, lorsque vous franchirez la ligne d'arrivée, vous aurez l'impression que chaque moment a valu la peine d'entendre l'annonceur : "Vous êtes un IRONMAN !"

L'entraînement et la course sont un triomphe de l'esprit humain, et une démonstration de la profondeur de la détermination humaine. Ils repousseront vos limites et vous montreront à quel point le corps et l'esprit humains peuvent être étonnants.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

comment-choisir-velo-de-triathlon
Comment choisir un vélo de triathlon ?

septembre 06, 2021

S’il existe une discipline olympique triplement bénéfique et désormais accessible à tous, c’est bien le triathlon. Comme disciplines le composant, il y a la natation, le vélo et la course à pied.

entrainement-ironman
Quel est l'entraînement minimum requis pour un triathlon IRONMAN complet ?

juillet 30, 2021

Lorsqu'il s'agit de terminer un IRONMAN, ce qui compte le plus, c'est la capacité. C'est pourquoi la réponse à la question "Quel est l'entraînement minimum nécessaire pour un triathlon IRONMAN complet" est un peu nuancée.
choisir-son-velo-pour-un-triathlon
De quel type de vélo ai-je vraiment besoin pour le triathlon ?

juillet 23, 2021

Un vélo de triathlon sera toujours plus rapide qu'un vélo de route. Affaire classée. Mais les vélos de triathlon sont aussi beaucoup plus chers. Sans compter que les vélos de route sont généralement plus confortables et plus polyvalents. Alors, lequel choisir pour vos besoins en matière de triathlon ?

Télécharge gratuitement 10 de nos meilleures séances !