Prépare le Roc d'Azur comme Jordan Sarrou !

novembre 15, 2020

Prépare le Roc d'Azur comme Jordan Sarrou !

Dans quelques semaines, vous serez des milliers à prendre le départ de la course VTT la plus emblématique au monde, le Roc d’Azur.

Histoire d’arriver au top pour cet incontournable, nous vous avons concocté un dossier spécial préparation, avec les conseils de la rédac Guidoline, du champion Jordan Sarrou, et des infos sur le choix du matériel.

Le Roc d’Azur est sans doute la course à laquelle tout amateur de VTT rêve de participer. Épreuve mythique, elle se déroule chaque année dans le massif des Maures, du dimanche matin jusque tard dans l’après-midi pour les derniers.

Ce sont alors plus de 5 000 passionnés répartis sur neuf vagues qui se présenteront cette année sur la ligne de départ pour en découdre avec un parcours de 57 km et de plus de 1350 mètres de dénivelé positif.

Le départ de la course est lui aussi réputé. Il est notamment connu pour son large départ sur la base de plein air puis pour ses bouchons dès les premiers kilomètres. Il vaut donc mieux arriver tôt au départ ou bénéficier d’un bon dossard pour pouvoir partir dans les premières lignes.

Tu es le tenant du titre, comment prépares-tu cette course ?

Jordan: Je ne me prépare pas différemment du reste de l’année, je reste sur ma lancée, le Roc est un objectif de fin de saison.

Je m’entraîne sur route avec des sorties de trois ou quatre heures pour travailler l’endurance et le foncier.

Je fais aussi de longues sessions intensives de 10 à 15 minutes à fond pour travailler l’intensité. En alternant les différentes formes d’entraînement, je fais environ six sorties par semaine.

Comment gères-tu ton effort?

Le départ est assez atypique. Il est certes large mais il faut bien partir pour être placé pour les premières difficultés.

La descente du Fournel est très technique, il y a de grosses bosses où il faut faire très attention pour ne pas partir à la faute, c’est le premier passage clé du parcours.

Cette course se gagne sur la gestion, on a environ 45 minutes de course de plus qu’une course classique. Il faut savoir garder un bon rythme tout le long, sans se mettre dans le rouge.

La fin de la course est assez tactique, c’est très roulant, il faut bien en garder pour pouvoir en remettre.

Quelle monture conseillerais-tu aux coureurs à la recherche de la performance?

Je préfère rouler en tout-suspendu, pour le confort. C’est discutable, un semi-rigide s’en sortira mieux dans les parties roulantes.

J’opterais pour un 110 mm à l’avant et un 80 mm à l’arrière, il n’est pas nécessaire d’avoir plus en cross-country. Il faut que le vélo soit roulant, qu’il est du répondant et surtout qu’il soit joueur dans les parties techniques.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

pneus-chambre-à-air-ou-tubeless
Pneus à chambre à air ou à boyau ?

décembre 04, 2021

Lorsqu'il s'agit de pneus de vélo, vous avez le choix. C'est une question que se posent souvent les cyclistes, les triathlètes et les cyclistes amateurs. Pourquoi existe-t-il deux types de pneus de vélo ? Chacun a évolué avec son propre ensemble de raisons et d'après. 
comment-choisir-velo-de-triathlon
Comment choisir un vélo de triathlon ?

septembre 06, 2021

S’il existe une discipline olympique triplement bénéfique et désormais accessible à tous, c’est bien le triathlon. Comme disciplines le composant, il y a la natation, le vélo et la course à pied.

entrainement-ironman
Quel est l'entraînement minimum requis pour un triathlon IRONMAN complet ?

juillet 30, 2021

Lorsqu'il s'agit de terminer un IRONMAN, ce qui compte le plus, c'est la capacité. C'est pourquoi la réponse à la question "Quel est l'entraînement minimum nécessaire pour un triathlon IRONMAN complet" est un peu nuancée.

Télécharge gratuitement 10 de nos meilleures séances !