Roule comme Julian Alaphilippe !

novembre 15, 2020

Roule comme Julian Alaphilippe !

S'il y a une chose que les fans de cyclisme français aiment, c'est un coureur qui a du panache. Il n'est donc pas surprenant que Julian Alaphilippe, 26 ans, jouisse du statut de héros national dans son pays.

Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Malgré quelques courses impressionnantes pour l'équipe amateur de l'armée française, il a dû aller en Belgique pour devenir pro, étant engagé par Quick-Step en 2013.

Il a remporté sa première victoire en course professionnelle au Tour de Catalogne en 2014 et a ensuite accumulé un palmarès impressionnant, notamment une victoire d'étape et une victoire au classement général du Tour de Californie en 2016, où il a relevé le défi lancé par le champion du monde de l'époque, Peter Sagan.

Cette année, il a encore amélioré son statut en remportant deux étapes individuelles du Tour de France, grâce à son style de pilotage agressif et à sa capacité à déclencher des courses avec des attaques explosives dans les côtes.

Sa capacité à grimper lui a permis de remporter le maillot à pois en tant que vainqueur du classement du roi des montagnes devant son compatriote Warren Barguil.

Depuis, il a poursuivi sur sa lancée en remportant la Clásica San Sebastián, la plus grande course d'un jour en Espagne, l'Ovo Energy Tour of Britain (dans lequel il a également remporté une étape) et le Tour de Slovaquie. Voyons un peu ce qui le motive...

Dossier d'information


Nom : Julian Alaphilippe


Date de naissance : 11 juin 1992 (26 ans)


: Saint-Amand-Montrond, France


Type de coureur : Polyvalent


Équipes professionnelles : 2013 Etixx-IHNed ; 2014-présent Quick-Step Floors

Palmarès : Tour de France 2018, classement du Roi des montagnes, 2 victoires d'étape ; Vuelta a España 2017, 1 victoire d'étape ; Tour de Grande-Bretagne 2018, 1 victoire d'étape ; Tour de Slovaquie 2018, 1 victoire d'étape ; Tour de Californie 2016, vainqueur du classement général ; La Flèche Wallonne 2018 ; Clásica San Sebastián 2018

 

Travaillez sur votre expérience


Quoi ? Bien qu'il soit surtout connu comme coureur sur route, Alaphilippe est un véritable touche-à-tout dont le pedigree couvre différentes disciplines du cyclisme.

En fait, il a commencé sa carrière dans le domaine du cyclo-cross, en terminant deuxième aux championnats du monde juniors en 2010.

Cette expérience a, à bien des égards, défini son style de conduite agressif, où ses incroyables qualités de cycliste lui permettent d'attaquer n'importe quel terrain - des routes de campagne ondulantes aux cols de montagne abrupts et aux descentes vertigineuses.

Comment ? Vous voulez rester en forme pendant l'hiver ? Suivez l'exemple d'Alaphilippe et participez à des courses de cyclocross.

Les courses durent une heure et sont à plein gaz du début à la fin. C'est donc un entraînement intense qui fera des merveilles pour votre santé cardiovasculaire, tandis que les circuits techniques avec leurs virages serrés et leurs bancs boueux sont une arène parfaite pour affiner votre maniement du vélo - une compétence utile et transférable pour les cyclistes sur route.

Il suffit de voir la façon dont Alaphilippe se jette dans les descentes de montagne !

 

Contrôlez vos émotions


Quoi ? Alaphilippe est connu pour son style agressif, et on le trouve généralement en tête des courses, mais il est conscient que cette approche ne lui a pas toujours apporté les résultats que son talent méritait - jusqu'à cette année, qui l'a vu adopter une approche plus mesurée.

Le cyclisme, eh bien, je le vis pleinement ! J'aime ce que je fais. C'est un métier difficile, qui demande beaucoup de sacrifices, et votre style de vie doit être presque parfait.

La première semaine du Tour a été difficile. Je me suis ennuyé par moments, du moins jusqu'à la sixième étape !

Je suis un coureur impulsif, mais j'ai appris à mieux me contrôler", a-t-il expliqué.

Comment ? Comme Alaphilippe, nous pouvons tous améliorer nos performances - en course ou en sport - en adoptant une approche mesurée, plutôt que de nous épuiser dès la première montée.

Avant une grande course, étudiez soigneusement le parcours, déterminez les sections dont vous avez besoin pour économiser votre énergie et suivez votre rythme sur les sections les plus faciles.

S'il vous reste encore quelque chose dans le réservoir près de l'arrivée, c'est là que vous pourrez vraiment vous laisser aller !

Continuez à travailler


Quoi ? Après avoir repris le maillot à pois lors de la 10ème étape du Tour de cette année, Alaphilippe a dû relever le défi du vainqueur de l'année dernière, Warren Barguil, pour le conserver.

Mais malgré sa forme apparemment imbattable, il n'a jamais tenu sa position pour acquise.

Mon premier objectif était de gagner une étape", avait déclaré Alaphilippe à l'époque. J'ai atteint cet objectif et maintenant j'ai aussi le maillot du Roi des Montagnes, c'est donc un bonus pour moi.

Je vais essayer de le garder, bien sûr, mais ça va être difficile. Paris est encore loin, alors je le prends au jour le jour".

Comment ? La vigilance d'Alaphilippe pour le défi Barguil a porté ses fruits sur le Tour, et son approche tactique lui a permis de prendre des points sur plusieurs autres ascensions clés pour finalement remporter le maillot à pois avec une confortable avance.

C'est un élément à ne pas oublier si vous relevez un défi de longue distance ou une épreuve en plusieurs étapes, où une course réussie sur une étape n'est pas une excuse pour se détendre et commencer à penser que le travail est fait, car cela peut rapidement conduire à l'échec sur les étapes suivantes.

Restez concentré jusqu'à la ligne d'arrivée.

 

Relever le défi


En 2015, Alaphilippe, 23 ans, a participé à la classique d'un jour de la Flèche Wallonne en soutien au chef d'équipe Michal Kwiatkowski, mais lorsque le coureur polonais a pris du retard, l'équipe a dû repenser sa stratégie.

Alaphilippe a pris la relève, n'étant finalement battu que de justesse par la star espagnole Alejandro Valverde.

Comment ? Parfois, il peut être très tentant de prendre l'option facile sur le vélo - face au choix entre un parcours plat et un parcours avec des collines, beaucoup d'entre nous seraient plus enclins à choisir la seconde option.

Mais si vous ne relevez pas ce genre de défis, vous ne découvrirez jamais de quoi vous êtes vraiment capable.

Pour Alaphilippe, cela signifie saisir l'opportunité de devenir chef d'équipe dans une course, pour le reste d'entre nous, cela signifie plutôt relever le défi de gagner le Strava KOM dans une ascension locale, ou de s'engager dans une épreuve de montagne épique.

Alaphilippe n'a peut-être pas gagné la Flèche Wallonne à cette occasion, mais il est revenu pour conquérir la course en 2018.

 

Rester fort mentalement

 

Quoi ? Au Tour 2016, lors de la 13e étape du contre-la-montre individuel, une rafale de vent a pris le vélo d'Alaphilippe et l'a catapulté par-dessus son guidon dans la paroi d'une falaise rocheuse - offrant une image spectaculaire qui s'est propagée sur les médias sociaux.

Heureusement, il n'a pas été gravement blessé. J'ai été retourné comme une crêpe", a-t-il expliqué. Mais j'ai dû remonter sur mon vélo.

Après l'attentat de Nice [l'attentat terroriste de la veille], je n'allais pas me plaindre. Des gens avaient perdu des membres de leur famille et j'allais dire que j'avais mal au bras ?

Comment ? Il est préférable d'éviter les accidents si possible, mais même le cycliste le plus sûr peut en être victime de temps à autre, et si cela arrive, cela peut entamer votre confiance et nuire sérieusement à votre plaisir de faire du vélo.

Mais il est important de se rappeler que le vélo reste une activité très sûre et que les accidents graves sont rares.

Essayez de vous rappeler les centaines de fois où vous avez fait du vélo sans que rien de négatif ne se produise, plutôt que de vous attarder sur un incident isolé et mauvais et de toujours vous concentrer sur des pensées heureuses.

Montrez que vous vous souciez des autres


Quoi ? Lors de la 16e étape du Tour de cette année, le jeune Britannique Adam Yates menait au sommet final avec plusieurs minutes d'avance.

Dans la descente de 15 km jusqu'à la ligne d'arrivée, Alaphilippe s'est lancé à la poursuite, faisant preuve d'une incroyable maîtrise du vélo pour réduire l'écart.

Sentant la pression, Yates a trop pris un virage et a heurté le pont, Alaphilippe passant devant en remontant.

Mais le Français a ralenti, désireux de vérifier que son coéquipier n'était pas blessé - non seulement un geste magnanime, mais aussi la reconnaissance que les deux hommes pouvaient mieux travailler ensemble pour maintenir leur avance sur leurs rivaux, jusqu'à ce que son chef d'équipe lui ordonne de quitter Yates et de poursuivre la victoire d'étape en solitaire !

Comment ? Croyez-le ou non, certaines choses sont encore plus importantes que la gloire de gagner une étape du Tour de France.

Le sens de la camaraderie d'Alaphilippe avec non seulement ses coéquipiers mais aussi tous ses compagnons de route est l'une des raisons pour lesquelles il est un membre si populaire du peloton.

La popularité est un attribut qu'il vaut la peine de cultiver sur n'importe quelle course de groupe - si un coureur souffre d'une crevaison, par exemple, c'est lui qui s'arrête et offre une chambre à air de rechange.

Non seulement la gratitude de votre compagnon de route vous donnera une lueur d'espoir, mais il sera plus enclin à vous rendre la pareille à l'avenir si vous avez besoin d'aide.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

pneus-chambre-à-air-ou-tubeless
Pneus à chambre à air ou à boyau ?

décembre 04, 2021

Lorsqu'il s'agit de pneus de vélo, vous avez le choix. C'est une question que se posent souvent les cyclistes, les triathlètes et les cyclistes amateurs. Pourquoi existe-t-il deux types de pneus de vélo ? Chacun a évolué avec son propre ensemble de raisons et d'après. 
comment-choisir-velo-de-triathlon
Comment choisir un vélo de triathlon ?

septembre 06, 2021

S’il existe une discipline olympique triplement bénéfique et désormais accessible à tous, c’est bien le triathlon. Comme disciplines le composant, il y a la natation, le vélo et la course à pied.

entrainement-ironman
Quel est l'entraînement minimum requis pour un triathlon IRONMAN complet ?

juillet 30, 2021

Lorsqu'il s'agit de terminer un IRONMAN, ce qui compte le plus, c'est la capacité. C'est pourquoi la réponse à la question "Quel est l'entraînement minimum nécessaire pour un triathlon IRONMAN complet" est un peu nuancée.

Télécharge gratuitement 10 de nos meilleures séances !